Pluto de Naoki Urasawa Edition Kana

Publié le par Mo'

http://img100.imageshack.us/img100/5831/pluto15007422172.jpg« Pluto »... Sous ce nom connu dans le monde entier comme étant le chien de Mickey, se cache surtout le nom Grecque « PLUTON » comme la planète naine en somme...

Mais il ne s'agit pas ici de parler de Disney ou du système solaire, mais bien d'un manga écrit et dessinée par Naoki Urasawa, l'auteur unanimement reconnu dans la presse internationale pour son travail sur les manga, Yawara, Monster ou encore 20th Century Boys, 3 manga qui, sur tous ses travaux ayant étés portés à l'écran, animé ou en live ont tout autant attiré aussi bien le grand public que les plus difficiles...

 

Comme vous le savais, si vous êtes adepte de sites ou de blogs spécialisés, Pluto a été habilement mis en avant par Kana pour sa sortie officielle... pour que sa parution soit un succès. A cette heure nous pouvons d'hors et déjà parler de succés car il se hisse dans les premières places dans les charts des ventes de BD.

Aussi, il y a une chose que nous pouvons dire haut et fort :

Jamais Naoki Urasawa n'a été aussi content de travailler que sur ce manga et chaque pages s'en ressentent !

 

 

Mais revenons au peu à l'histoire...

Dans le monde futuriste de Tezuka, la société voit les êtres humains partager leur vie quotidienne avec des robotshttp://img714.imageshack.us/img714/6339/pluto220320091430397706.jpg qui leurs ressemblent étrangement. Ces robots vivent, pensent, agissent, vont a l'école, font des enquêtes, sont secrétaires, chauffeurs de taxi… Un code de loi régit la vie des robots comme par exemple le fait qu'il leur est interdit de tuer le moindre être humain.

L'inspecteur  est un robot fatigué et déprimé qui se voit confier une nouvelle enquête : découvrir qui, et pourquoi, assassine l'un après l'autre les robots les plus puissants de la planète… Chaque corps (robots ou humain) se retrouve avec des cornes plantés dans le crâne par le meurtrier.

Chaque victime a en commun d'être des robots ou des humains vétérans de la 39e guerre d'Asie mais tous ont maintenant une nouvelle vie plus calme et rangée comme Mont Blanc, la première victime, qui était devenu garde forestier.

 

L'Avis de Yota Boy :

Partie d'une histoire que l'on retrouve dans l'arc narratif "Le robot le plus fort du monde" dans l'un chapitres (de 180 pages ! ^^) du manga d'ASTRO BOY de Osamu TEZUKA (oui,oui, le fameux Dieu du Manga ^^), Naoki Urasawa développe lui en plus de 9 tomes de 200 pages, une trame narrative dans un style policier/thriller, évidemment moderne, tout aussi moderne que son trait très réaliste, proche de la bd européenne, ce qui est un des facteurs importants du succès de cette auteur chez nous, qui ne fait pas peur aux réticents du manga (sauf ceux de la lecture inversé).

 

 L'on découvre les différents robots traqué par PLUTO, jusqu'à leur disparition, en nous montrant leurs ambitions, leur humanité naissante (oui,oui ^^), et anime le fait qu'ils seraient plus humains que les humains, sur ce que nous pensons de la pensée humaine et de son penchant pour la destruction...

Le plus beau bien sûr est de voir en fin de premier tome, un ASTRO réaliste dans son dessin, tandis que celui de Tezuka se rapproche plus d'un dessin à la Disney, proche du cartoon...

 

C'est là, l'une des particularités de ce manga qui transforme le monde de Tesuka en une forme plus proche de notre environnement naturel, avec des robots de plusieurs générations, allant de la boite de conserve à une copie humaine comme le héros fil rouge, l'inspecteur Gesicht de l'Europol, un fac-similé d'Interpol ^^.

Reste que même le plus ancien des robots apprends à avoir conscience de lui-même et des autres. Un autre forme de sociétés ou de races intelligentes s'étant facilement intégré à la notre...

 

Imaginez donc qu'une race Alien vive en communauté avec la notre, c'est un peu la même chose, sauf que ici il s'agit d'une création humaine et avec la loi fondamentale de la robotique (création d'Asimov) qui la lie à l'humanité sur la protection de l'humain...

Alors qu'est-ce qui pousse le coupable à tuer ? Il est encore trop tôt pour le découvrir, mais au-delà de la trame principale, reste celle psychologique, collé aux états d'âme des personnages, pour la plupart Robot, qui aspire de vivre tel que l'avait conçu aux départs les humains, c'est à dire protéger et servir leur créateurs mais aussi vivre indépendamment d'eux une existence propre.

La plupart des humains dans ce manga ont aussi ce rêve et aime les robots mais pas tous, comme dans tous « meilleurs des mondes »...

 

Pluto, est donc un manga à découvrir, et même si à la première lecture, l'on ressent le besoin de le fermer de temps en temps et d'y revenir, c'est uniquement pour y réfléchir car bien souvent, certaines questions soulevés sont difficiles à admettre, même si tout est fait pour accepter ses réponses.

 

A noter que PLUTO à reçu un prix d'Excellence dans la catégorie manga au Japan Media Arts Festival de 2005. La même année, elle obtient le Grand Prix du Prix culturel Osamu Tezuka que Naoki Urasawa avait déjà gagné avec son œuvre 20th Century Boys.

 

http://du9.org/IMG/jpg/Pluto-Comparaison.jpg

Publié dans Manga

Commenter cet article

Koulou 14/06/2010 10:09



Une nouvelle série BD sympathique et familiale à découvrir ? ici si vous
voulez, bien sûr.

ce que d'autres en ont pensé avant vous

Bonne journée.