Suzuka tome 1 de Kouji Seo

Publié le par Mo'

L'image “http://multimedia.fnac.com/multimedia//images_produits/ZoomPE/2/3/3/9782845997332.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

 

Suzuka T1

 

Scénario : Kouji Seo

 

Dessin : Kouji Seo

 

Editeur : Pika Edition

 

 images © Pika Edition – Kouji Seo

 


 

Synopsis :

 

Yamato vient à peine d’arriver à Tokyo à quelques jours de la rentrée. Comme il passe devant son futur lycée, il voit une jeune fille qu’il trouve incroyablement belle, en train de faire du saut en hauteur. C’est Suzuka. Yamato arrive ensuite chez sa tante. Elle tient une résidence réservée aux femmes et un bain public. Yamato logera exceptionnellement dans un des studios de la résidence et travaillera à l’entretien et au nettoyage des bains pour gagner un peu d’argent de poche. Il fera la connaissance de deux pensionnaires dévergondée, et découvrira que Suzuka loge dans le studio attenant au sien... Mais tout de suite, leur relation tourne aux malentendus et à la dispute.

 

Mon avis :

 

Allez, pour changer un peu et vu que je ne suis pas très actif ces derniers temps (manque de temps), je vais vous parler d’un nouveau manga édité par les éditions Pika, « Suzuka » de Kouji Seo.

 
A la lecture des premiers chapitres vous penserez indéniablement à l’inoubliable série de Ken Akamatsu, « Love Hina ». En effet, un jeune étudiant débarque chez sa tante qui tient une résidence exclusivement réservée aux femmes ainsi qu’un bain public également réservé au sexe féminin, afin de prendre un nouveau départ dans sa vie. Là-bas, il rencontrera bien évidemment des filles et quelles filles ! Saotomé et Mégu sont les plus anciennes et surtout les plus dévergondées du groupe. Miho la petite cousine de Yamato qui a un comportement très passionnel envers lui et enfin la très belle et très sportive Suzuka qui n’est pas des plus agréable envers Yamato. Malheureusement, c’est sur elle qu’il a jeté son dévolu et ca risque d’être compliqué de lui faire comprendre surtout qu’il n’arrête pas d’enchaîner les bourdes et autres situations cocasses avec les pensionnaires.

 
Au final, même si l’on se dit que ce premier tome ressemble beaucoup à  « Love Hina », on se retrouve vite absorbé par l’histoire certes pas très originale mais qui a le mérite de vous accrocher et de vous faire sourire à chaque page.

 

Une série prometteuse !


 img222/2738/biennewswj0.jpg

Bien !

Publié dans Manga

Commenter cet article

fauve 17/05/2007 19:08

Bah oui j'allais dire que c'était un scénario classique de Love Hina ^^
Bah je pense pas que je m'attaquerai a cette série en tout cas ^^
Mais merci beaucoup Momo c'est toujours bon a savoir ;)