Soleil est majeur !!!

Publié le par Mo'

18 ans !!!!!

C'est l'âge que les éditions Soleil auront le 23 mai 2007. L'âge de la majeurité et de la maturité ! On pourra dire tout ce que l'on veut sur Soleil mais il faut avouer malgré les séries avortés, et autres problèmes que tout éditeur rencontre, que le travail effectué durant ces 18 ans a toujours été de qualité.

Le fondateur et PDG Mourad Boudjellal a commencé son parcours en ouvrant en 1982 la librairie spécialisée "Bédule" située à Toulon, ville où siège la société.
En 1988, il crée Soleil Editions et rachète les droits de la série "Rahan" dont il vendra 8 000 exemplaires en 3 jours du premier volume et 22 000 en 3 mois. Il continuera sur sa lancé en rééditant "Tarzan" et "Mandrake le magicien". Puis il éditera le gros succès qui a fait explosé Soleil, le phénoménal "Lanfeust de Troy".
18 ans c'est aussi, 350 auteurs, 500 séries, et 2 000 albums disponibles ce qui fait de Soleil, le 3ième groupe d'édition BD.

Je suis sûre que certains me diront, "C'est bien, et alors ?!" Et bien et alors, Soleil afin de fêter dignement ce 18 ième anniversaire nous offrira pour cette occasion et dans les conditions habituelles (3 albums achetés, sauf si votre libraire est gentil), un très bel album ultra collector regroupant des inédits, des trésors cachés, des dessins de héros connus depuis ces 18 ans, des fausses couvertures, des relectures d'albums revues par d'autres auteurs...
Malheureusement, je n'ai pas de visuel assez correct pour mettre sur le blog, mais je peux déjà vous dire que la couverture sera réalisée par Didier Tarquin !

Un album à posséder absolument !!!


A noter également :

- Soirée anniversaire en mai
- Journées portes ouvertes à Toulon en juin
- Anniversaire en Belgique avec le festival "Du Soleil sur Bruxelles" en septembre.

Publié dans Actualité

Commenter cet article

Baywin 27/04/2007 10:08

C'est un parcours qui montre combien parfois le risque peut amener à la réussite.Une maison d'édition qui vaut son pesant d'Or et qui nous propose dans l'ensemble de ses collections des blockbusters de la BD.Toutefois, je déplore maintenant la course à la rentabilité des albums. Si ça marche pas assez, même si des lecteurs on fait l'acte d'achat, on met un terme à la série.Il faut retrouver le goût du risque et mettre en avant la passion et le respect des auteurs et des lecteurs avant la notion d'audimat.

fauve 14/04/2007 14:03

Et bien je ne savais pas qu'il avait 18 ans O_O Comme quoi !