Les Hydres d'Ares de Corbeyran, Moreno, Sentenac et Svart

Publié le par Mo'

Couverture "Les Hydres d'Ares" T1

Tome 1 : L'Afridienne

Scénario : E. Corbeyran

Story-board : M. Moreno

Dessin : A. Sentenac

Couleurs : A. Sentenac et Svart

Editeur : Delcourt

Collection : Neopolis


Extrait planche "Les Hydres d'Ares" T1Images: © Delcourt - Corbeyran / Moreno / Sentenac / Svart




Synopsis :

Un monstre sanguinaire rôde à la surface de la planète Rouge, dispersant dans la poussière martienne les restes de ses victimes démembrées. Faute de moyens humains et financiers, les militaires enrôlent de force David Soho, ex-commando reconverti, pour se débarrasser du fléau qui sévit sur le territoire des redoutables Afridiens, peuple créé génétiquement par l’Homme…


Mon avis :

Voici la 4ième série dans l'univers des Stryges d'Eric Corbeyran. Cette fois-ci, nous sommes propulsés en 3455 sur la planète rouge, Mars. Un lieu et une période totalement inexplorés par l'auteur et ses Stryges, c'est pourquoi, vous découvrirez les "Oiseaux de nuit" sous une toute autre forme qu'à l'habitude. Imaginée par Marc Moreno, le story-boardeur de cet album, la créature a des airs de gros lézard croisé avec un humain, loin de ce que l'on avait pu voir jusqu'à présent.

"Les Hydres d'Arès" est le premier album d'Alexis Sentenac et je trouve que pour un premier essai, celui-ci j'avère plutôt intéressant. Certes on retrouvera parfois quelques petits défauts de proportion mais cela n'est vraiment pas grave puisque l'ensemble est "correct". Je dis "correct" car il y a pour moi quand même une chose qui risque de repousser le lecteur, c'est la mise en couleur.  Les couleurs  "bavent" parfois sur l'encrage ce qui n'est pas du plus bel effet, mais à côté de ça, Alexis Sentenac nous offre de belles pages comme notamment la 29 où l'on voit Donna Mc Spayne à la limite de la transe en train de danser.

Concernant l'histoire, on est dans de la science-fiction pure et dure. Les décors, les personnages, les véhicules... tout y est. On se retrouve rapidement immergé et l'on se prend vite à l'intrigue même si on arrive à deviner le déroulement de celle-ci.

Un premier tome sans grandes suprises, mais qui a le mérite de vous faire passer un bon moment. En gommant les petits défauts de jeunesse, il y a aucun doute que cette série pourra se faire une belle place dans l'univers des Stryges.





img246/3697/sympanewsyb9.jpg
Sympa !

Publié dans BD

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Baywin 26/02/2007 11:13

L'univers des Stryges est fascinant.  A voir quant au scénario si c'est aussi solide que les autres séries.

fauve 24/02/2007 00:09

Et en tout cas l'histoire me plait bien ^^
C'est fou comment tu arrive a donner de très bonne critique momo ^^