Interview de Stéphane Bileau pour "La quête du Graal" tome 1

Publié le par Mo'

Interview de Stéphane Bileau,
dessinateur de
"La quête du Graal"

Couverture " La quête du Graal"


Salut Stéphane, ou devrais-je dire Plop ?!

Comme tu préfères. :)


Tiens, on va commencer directement par ton pseudo car ça me trotte dans la tête depuis un certain temps : D'où vient-il ?

Ben un jour j'ai fais « plop ». Fanch (François Debois) et yuyu (Julien Gallot,dessinateur d'Oxygène) l'ont remarqué et me l'ont collé sur le dos.

J'ai beau avoir essayé de changé c'est celui là qui revenait.

Maintenant j'ai abdiqué et je le garde généralement.

Ah je comprends mieux maintenant ! Alors, Plop (rires), je vais te poser  la question traditionnelle : Peux-tu te présenter toi et ton parcours pour ceux qui ne te connaissent pas encore ?

Stéphane Bileau, 27 ans, né à Nice. Marié, 2 enfants.

J'habite Mulhouse mais je déménagerai sur cavaillon en fin d'année 2006.

J'aime entre autres le sport, les animaux, les jeux et les divertissements entre potes.

Pour mon parcours, en gros :

J'ai passé un bac scientifique et suis rentré en fac d'art plastique à Aix en provence. J'ai passé mon deug tout en préparant mon premier projet bd "La balade de Léon" avec Madbat, un copain de lycée. Durant cette période je suis passé montrer mes travaux au studio Gotferdom. 

Arleston nous offre alors nos premières publications : 3 histoires courtes de Léon dans le Lanfeust mag. 1 an plus tard on signait un contrat chez Soleil pour « La  balade de Léon », mais l'album ne sortira jamais.

A cette occasion je fais connaissance et je sympathise avec Elsa Brants, Diane Brants et Guillaume Lapeyre (Les chroniques de Magon principalement). Elsa et Guillaume me présentèrent alors à Jean-Luc Istin qui dirige la collection Soleil celtic et depuis j'ai participé aux « Contes de Broceliandes » tome 1, aux « Contes du Korrigan » tome 5 et 8, puis à « La quête du graal ».



Couverture "La balade de Léon"Lorsque je te lis et que je me réfère aux autres interviews et articles que j'ai pu lire, j'ai cette impression que les auteurs de la collection Celtic sont presque une « famille » avec au centre,  Jean Luc Istin (normal me diras tu vu qu'il est le directeur de la collection). Mais cette impression est elle réelle (rires) ? Jean-Luc est une sorte de « gourou » pour vous (rires) ?

 

On a ce point commun d'être tous des jeunes dessinateurs, le contact est donc facile. Cela dit, on est loin de tous se connaître ou de s'être déjà rencontrés. Heureusement on se reconnaît très facilement entre nous grâce à nos longues toges vertes sombres tressées avec des feuilles d'orties.

On évite juste de les mettre trop souvent, ça gratte un peu.

J'ai bien envie de commencer par « La balade de Léon ». J'ai découvert cette BD en fouillant un peu sur ton blog (http://bileau.over-blog.com/). Tu as décidé de nous la faire découvrir dans son intégralité via un blog dédié (http://la-ballade-de-leon.over-blog.com). Une initiative plutôt sympa. Tu peux nous parler un peu plus de cet album ?

Ça me fait penser qu'il serait temps que je le mette a jour un peu ce blog lol

Tiens, d'ailleurs hop ! Je le fais de suite.

 

C'est une histoire d'heroic fantasy scénarisée par Baptiste Pons et colorisée par Diane Brants.

Elle met en scène Léon un fantasque écrivain a succès d'heroic fantasy qui se retrouve propulsé au centre d'une pseudo prophétie dans un monde fantastique. Un rêve pour lui...un cauchemar pour le monde fantastique.

C'est un projet qu'on a porté sur plus de 7 années avec Bat et qu'on a presque concrétisé. On a appris le métier avec, ce qui fait qu'au final il contient quand même pas mal d'imperfections et de maladresses. Aussi quand on en a récupéré les droits on a décidé de ne pas le proposer ailleurs... mais plutôt de le retravailler complètement du début dès qu'on aura plus de métier et de temps pour nous y consacrer. Depuis je travaille sur  "La quête du Graal" et Baptiste bosse sur un projet qui devrait sortir l'année prochaine avec le dessinateur de "K.K.K".

Illustration de Bileau et Kame tamaTu nous dis qu'Arleston vous a offert vos premières publications dans Lanfeust Mag. C'était un peu un test pour voir l'impact de Léon sur le public ?

Dès le départ on n'a pas fait suffisamment d'histoires pour pouvoir vraiment capter l'attention du public, on ne peut pas vraiment parler d'impact lol. Il aurait fallut pour cela en sortir régulièrement pendant un petit moment, qu'on s'habitue à les voir !

On était déjà content de pouvoir présenter Léon à un public mais notre but n'était pas de faire que des histoires courtes ou histoires à gags. On voulait vraiment travailler sur une série. Les histoires courtes me permettaient de me faire la main sur Léon et son univers en attendant que Bat définisse correctement le récit. (on avait déjà recommencé plusieurs fois le début).

Je pense qu'Arleston nous a plus donné une chance en attendant de voir comment on allait évoluer.

Il nous a permis de mettre un pied dans le milieu en nous donnant nos premiers bagages professionnels.

Maintenant, quand je revois ces histoires je trouve que le graphisme n'est pas vraiment au point lol.


Lorsque l'on fouille un peu  sur les différents sites internet proposant des livres, on retrouve des traces de « La balade de Léon ». Apparemment tout était prêt pour la distribution ?

Oui, l'album était complètement terminé. Il ne restait plus qu'à maquetter la couverture (mettre le titre et autres) et à publier. Officiellement on ne sait toujours pas pourquoi il n'est pas sorti et c'est là tout le problème : le lien entre la direction et nous n'a pas été fait (et c'est pas faute d'avoir appelé sans cesse pendant plusieurs mois), aussi on n'a eu aucune chance de rectifier le tir et de corriger nos erreurs. On en remercie encore notre directeur de collection de l'époque d'ailleurs.

Après cette première aventure, tu fais donc la rencontre de Jean Luc grâce à Guillaume et Elsa. Tu travailleras sur les « Contes du Korrigan » ainsi que sur les « Contes de Brocéliande », par conséquent dans un collectif. Est-ce une manière différente de travailler ?

Non, la seule différence c'est le nombre de page, et donc le temps qu'on y consacre.


Les relations avec les scénaristes et coloristes restent les mêmes. L'implication aussi, tout comme le travail de recherche.

Illustration "Centaure"


C'est donc à cette période que tu as fait la rencontre de François Debois ?

Oui, j'ai fais la connaissance de François sur le tout premier collectif sur lequel j'ai participé : « Les contes de brocéliandes » tome 1. On a sympathisé, j'aime beaucoup sa sensibilité et sa manière d'approcher les choses. Et puis c'est quelqu'un de sérieux et dynamique dans le travail.



Et de là est née votre collaboration pour « La quête du Graal » ?

Pas directement en fait. Quand j'ai fait sa connaissance j'étais en plein milieu de « La balade de Léon ». J'ai fait un aparté pour travailler sur "Les contes de Broceliande".


Apres Léon on balbutiait sur un nouveau projet avec Baptiste.


François lui, avait déjà beaucoup avancé sur le scénario de "La quête du Graal", en attendant de trouver un dessinateur.


Ils avaient déjà pensé à moi mais sachant que je retravaillais avec Bat, Jean-Luc n'a pas osé me le proposer dans un premier temps pour ne pas le spolier. Mais un mois plus tard François m'a appelé malgré tout.

Recherche "Guenièvre"

Cela va donc bientôt faire 2 mois que le 1er tome de « La quête du Graal » est sorti et je dois te dire que je l'ai trouvé très prometteur malgré deux petits détails qui m'ont interpellé : Le 1er vient de l'encrage. Il est épais, voir très épais par moment. Est-ce un choix volontaire de ta part ?

L'encrage épais était un choix pour m'adapter à un format plus grand.
En effet jusqu'à la page 7 de "La quête du Graal" je travaillais exclusivement sur format A3. Mais à partir de la page 8 je ne travaillais plus que sur format A2 (2 fois plus grand). J'ai donc forcé mon trait, pensant atténuer la réduction plus importante que subirait la page à l'impression.


Je ne me suis réellement rendu compte du résultat qu'en ouvrant l'album lol.


Avec l'épaisseur exagérée certains traits m'ont paru trop grossiers, surtout au début. Ce n'est pas catastrophique à mon sens mais ça fais parti des rectifications que j'apporterai sur le tome 2.


On pourra déjà en voir une évolution dans ma participation au tome 8 des "Contes du korrigan".


Ne penses-tu pas que cela ait pu avoir un impact négatif pour l'album ?

Oui bien sûr lol. Mais bon, pour relativiser je pense aussi que c'est rare de sortir un premier album parfait !? Je ne suis quand même pas trop mécontent du mien (j'ai même pu finalement me relire en entier sans vomir lol). Peut être que mon graphisme paraîtra plus séduisant dans les prochains tomes. Je me laisse le temps d'évoluer.



La seconde, mais ce serait peut être plus à François d' y répondre, j'ai trouvé les 10 premières pages assez « complexe » à la lecture, mais là, cela vient sûrement de mon manque de connaissance de la culture bretonne (rires) ?!

Non, les dix premières pages sont dures à lire. Les textes, les informations y sont denses, mais elles sont essentielles car elles fixent les bases du récit, ce sur quoi va s'appuyer tout le reste de la série. On n'a pas pu y couper à moins d'y consacrer un album complet ou d'épurer la suite. Hors on voulait aborder le vif du sujet assez rapidement.

Heureusement passé ces pages je pense que la suite ne pose plus de difficultés et qu'on se laisse assez facilement embarquer par le récit.



illustration "Arthur"

As-tu fait des recherches particulières pour t'aider à réaliser « La quête du Graal » ?

Oui, j'ai recherché ma gomme dans tout mon appartement avant de la trouver échouée derrière mon radiateur, merci mes chats.
Sinon je me suis renseigné auprès de personnes spécialisées dans le domaine. Ma voisine d'enfance par exemple s'est retrouvée être une vraie passionnée de tout ce qui tourne autour du roman. Elle a fait sa thèse dessus et en connais toutes les ficelles et les évolutions historiques (elle a d'ailleurs commencé la discussion par le fait  que c'est un roman inventé pour une aristocrate de l'époque et que ça n'a rien de légendaire même si l'auteur a pu s'inspirer de personnages existants. Un rêve brisé lol).


J'ai pu voir directement avec elle ce que je pouvais me permettre ou pas et elle m'a gratifié d'une documentation assez conséquente, je la remercie encore.


D'un autre coté je me suis documenté sur la symbolique celtique, les entrelacs et la religion druidique. J'essaye d'en enrichir mes pages du mieux que je peux.



Si tout se passe bien, il nous faudra attendre combien de temps pour avoir la suite de cette quête ?

Le planning que m'a établi François me fait terminer fin janvier. (cf. mon blog)


Je devrai pouvoir m'y tenir.



" La quête du Graal " est on peut dire, ton « vrai » premier album ?! Que retires-tu de cette expérience ?

Disons que je suis déjà soulagé que l'album soit finalement sorti et que l'histoire de Léon ne se soit pas répétée. lol


Apres je pense que je vais attendre d'avoir sorti encore deux ou trois albums pour commencer à me retourner vraiment sur ce que j'ai fait.

Recherche "Viviane"

Quelle a été ta première réaction lorsque tu as reçu tes albums ?

Tout d'abord j'ai été fier de le tenir dans mes mains, j'avais peur de ce que donnerai la couverture mais finalement j'ai trouvé qu'elle ressortait plutôt bien. Les deux jours suivants je n'ai pas pu ouvrir l'album sans le refermer aussitôt avec une petite nausée lol.


C'est difficile de se dire que son travail va être jugé par tant de monde, quand sois même on ne voit que ses erreurs.


Puis à un moment j'ai ouvert une page vers le milieu en allant aux toilettes et je me suis laissé embarqué par l'histoire. Finalement je l'ai lu en entier depuis le début, comme une vraie bd. J'étais plutôt content lol.

 

Pour les dessinateurs du forum, tu peux nous expliquer comment tu réalises une planche ?

Oui, je peux (rires).


Tu travailles en atelier ou bien seul chez toi ?

 

Seul chez moi.


J'ai une pièce qui me sert d'atelier pour pouvoir me couper de l'agitation pendant que ma femme s'occupe des 2 petits (27 mois et 7 mois).


Dans le sud j'aurai un atelier dans le jardin.


Hormis la fantasy, y a-t-il un autre genre dans lequel tu aimerais t'essayer ?

Je pense que la majorité de ce que j'aurai envie de travailler plus tard s'inscrira dans du contemporain fantastique ou mystique. Bien que je sois quand même plus attiré par le médiéval fantastique.


Je ne me vois pas faire de space opéra par contre lol.


Tu travailles actuellement sur le second tome de « La quête du Graal », mais en plus de ça, as-tu d'autres projets en vue ?

Oui, je désire principalement mettre en image des histoires courtes sur des animaux.


De toute façon mon prochain gros projet a de très fortes chances de mettre en scènes pas mal d'animaux. On verra bien. Pour le moment je n'arrive pas à m'accorder du temps pour ça.


Sinon Je fais aussi des illustrations de fantasy pour des adaptations en figurines pour des jeux de plateau (Bloodbowl en particulier).


J'ai aussi pas mal de script que je dois lire, mais je n'arrive pas à m'en donner le temps.



On l'a bien vu, tu es passé à la mode du blog comme beaucoup d'autres auteurs. Il y a une raison particulière à ça ?

Oui, au début indépendamment des blogs on comptait déjà mettre "La balade de Léon" intégralement sur le web. N'ayant pas les compétences pour créer un site je me suis rendu compte au bout d'un certain temps que les blogs répondaient très bien et très facilement à ce que je voulais faire. J'ai donc commencé le blog sur Léon.


Ça m'a donné envie de faire aussi mon blog perso pour pouvoir montrer les derniers trucs que j'aurai travaillé (ce sur quoi je me serais fait plaisir), ou pour tenir au courant de mes travaux en cours. J'ai créé le second blog pour ne pas polluer la mise en ligne des pages de Léon.

Illustration " Beach Blood Bowl"


Si tu avais un site ou un blog d'auteur de bande dessinée à nous faire découvrir, lequel serait-il ?

Un de mes préférés c'est celui de Dav  ===> http://pouah.over-blog.com/


J'attends la mise en ligne du site de Derib.


Sinon je traîne souvent sur les blog de François Gomes ou de Jacques Lamontagne entre autres.


Apres il faut suivre leurs liens, ils sont remplis de très bons dessinateurs.

http://teteabulles.over-blog.com/

http://lamontagne.over-blog.net/


Tu es auteurs BD, mais as-tu le temps d'en lire ?

Oui j'en relis de temps en temps. Quand je peux je vais m'acheter les dernières nouveautés aussi, mais c'est pas souvent lol.


Dernièrement j'ai relu la série "Buddy Longway" .


Derib, Franck Pé, Giraud sont parmi mes auteurs préférés.


Par contre j'ai tendance à plus m'orienter vers les films et les dessins animés, comme ça je peux travailler en même temps.


En ce moment quand je fais des pauses j'ai plutôt tendance à lire des livres.


Je suis en train de me terminer  les " Fitz-chevalerie" de Robin Hobb.


Tu es de la même génération que moi ! Génération Dorothée (rires). Comme tu le sais, ça a été le point de départ de la fulgurante ascension du manga en France. Toi le manga tu en penses quoi ? Es-tu un lecteur ?

J'en lisais énormément plus jeune,  essentiellement les séries q'?on connaît tous (Dbz, City Hunter, Max et compagnie, Ranma, Ken le survivant, Gunm entre autres, mais aussi Slam dunk, Rookies, One piece, Blame... j'en oublie certainement). J'apprécie énormément les oeuvres de Miyazaki aussi.


Mais maintenant j'ai beaucoup de mal à m'intéresser à la nouvelle vague. J'ai évolué, j'ai beaucoup de mal à me retrouver et à m'identifier dans la majorité des mangas que j'ouvre aujourd'hui, trop shonen, trop kawai...


Je trouve qu'en général (c'est mon avis) elle est très formatée, avec énormément de clones et de digressions d'autres séries...Je retrouve souvent les mêmes gags éculés d'une série à l'autre, les mêmes styles graphiques. Ca me rebute tout de suite.


Souvent aussi les univers sont mal ficelés ou ne tiennent pas debout ou ne sont pas suffisamment exploités. Et puis je crois que je sature des supers pouvoirs chez des gamins de 14 ans dont on pourrait croire qu'ils n'ont jamais eu de parent.


Finalement quand je tombe sur une série qui commence à m'intéresser elle comprend déjà 30 tomes, donc je ne m'y aventure pas non plus lol.


Et puis les nouveaux formats (style Angel heart) sont hors de portée de mon porte feuille, trop chers avec une parution trop rapide. Le temps passé entre l'achat de mon tome 1 et mon tome 3 ils en étaient déjà au tome 10.


Je sais je suis assez difficile mais bon, ça ne m'empêche pas de fouiller à chaque visite chez mon libraire, je ne désespère pas de tomber sur une série qui me plaise ou qui m'attire l'oeil. Je suis très loin de tout connaître.


Et pour finir la question traditionnelle, un petit mot pour le blog Mo're BD ?

Alors ! Pour réaliser mes planches (rires) !

Tout d'abord je relis le scénario de la page que je dois dessiner, je visualise la scène et j'essaie d'en relever les éléments qui me paraissent les plus importants pour les mettre en valeur autant que possible. Je dessine ensuite un mini-board très schématisé afin de gérer la disposition des cases et des prises de vues qu'elles contiennent...

Je tape  ensuite mon texte sur ordinateur, l'imprime, le découpe et le positionne sur ma planche. (j'essaie d'adapter la forme générale des textes aux cases où elles apparaîtront).

Je prépare ma planche avec un cadre de 55x40 cm. J'y trace les contours de mes cases avec une règle graduée proportionnellement à ce que j'avais décidé sur le mini-board...

Je crayonne ensuite toutes les cases en laissant la place aux textes.

Ensuite j'encre mon dessin directement sur la feuille, c'est une étape purement technique vu que le dessin est en théorie déjà complètement établi au crayon. Je travaille avec un pinceau en poils de martre taille 3, poils longs.

Je colle mon texte en tout dernier.

Un blog très sympa et bien tenu.


Un grand merci à toi Stéphane et bonne continuation pour "La quête du Graal" tome 2 !

 

Merci a toi !

 

Question bonus :

 

On connaît  François par l'intermédiaire du forum et de l'interview qu'il a bien voulu nous accorder, mais toi, comment le décrirais-tu ? Dis nous tout (rires) !!!

Il est grand, maigre, vert, plein de poils avec de grands yeux globuleux et des petites dents pointues qui lui donnent un sourire ravageur.


Pour s'en rendre compte c'est facile, il fait des interviews filmées (rires)

Posez vos questions à  Stéphane Bileau sur  le forum

Forum de Baywin (Dessin, BD, Photo etc...)



Blog de Stéphane Bileau

http://bileau.over-blog.com/



Blog de François Debois (scénariste)

http://fdebois.over-blog.com/

 

 


L'illustration "Pompom girl" est réalisée par Stéphane et colorisée par Kamé-Tama

 

Images : © Tous droits réservés

Publié dans Interview

Commenter cet article

Baywin 29/09/2006 23:24

Une interview des plus intéressantes et surtout un talent immense.

Foussa 29/09/2006 15:18

marrant et intéressant ! beau boulot :-)

Mo' 29/09/2006 23:27

Merci Foussa ;)

tofy 29/09/2006 12:46

slut Mo! truc qui n'a rien a voir avec cette intervview mais bon, pour ce soir en fait je reviens Laval (cours), ça expliquera mieux mon mail.
sinon, je pense que je vais te laisser mon num de portable, comme ça tu seras sur de me joindre.

Mo' 29/09/2006 23:26

Merci Tofy ;) J'ai bien tout recu ^^

LORENZO 29/09/2006 10:31

Plein de talent, qui a l'air bien sympa... je kiff ce garçon...

Mo' 29/09/2006 23:25

^^Merci de ta visite Lorenzo ;)

vega 27/09/2006 20:38

Bien sympa et trés intéressante cette interview...merci Mo'   :)
et bravo à Stéphane Bileau!

Mo' 29/09/2006 23:24

Merci VEGA. ;)