Appoline de JD Morvan, TBC et Galopin

Publié le par Mo'

Appoline
Disparue il y a 8 ans...

Scénario : JD Morvan

Dessin : TBC

Couleurs : M. Galopin

Editeur : Casterman



Dans une bourgade ressemblant à tant d'autres, un boulanger baisse le rideau de sa boutique lorsque tout à coup, un homme surgit juste avant sa fermeture complète. Le boulanger surpris, reconnait Mr Carasse un habitant du coin. Commerçant, celui-ci le fait rentrer mais ne se doute pas un seul moment du scénario qui va se jouer. A peine retourné pour servir le pain de mie demandé, celui-ci se retrouve violemment frappé à coup de marteau en pleine tête. Sonné, il tombe à terre. Mr Carasse, tout en s'excusant termine sauvagement ce qu'il a commencé et s'en retourne chez lui se confier à une mystérieuse femme tapie dans la peine ombre. Le lendemain, le lieutenant Wimms est sur l'affaire. Une vieille dame qui promenait son chien cette nuit là a identifié le véhicule dans lequel est repartie l'assassin. Wimms, retrouve ce véhicule à quelques minutes de là. Malgré son étonnement de trouver un assassin si prêt du lieu du crime, il descend de sa voiture et se retrouve devant la porte de Mr Carasse. Une jeune femme présente au pied de la maison l'accueil. Cette jeune femme n'est autre qu' Appoline, disparue il y a 8 ans de cela, mais ça Wimms ne le sait pas encore...

Bon, je sais, vous allez me dire que la couverture n'est pas des plus attirante. Je le conçois, et en plus, si je vous disais qu'elle est extraite d'une case de l'album, vous allez me dire que c'est un peu poussé, non ? Pourtant, même si elle n'est pas des plus réussie, elle n'en reste pas moins perturbante, tout comme son sujet d'ailleurs... "Appoline" c'est un peu ce que l'on ne veut pas imaginer, ou plus exactement ce que l'on ne veut pas savoir dans ce genre de fait divers : Comment une petite fille de huit ans va apprendre l'art de la manipulation afin de survivre à son bourreau. JD Morvan s'essaie à un genre dans lequel on n'a pas souvent l'habitude de le voir, et fort est de constaté qu'il excelle également dans ce style. Un sujet d'actualité (on reconnaitra en particulier l'affaire Kampush) traité d'une façon dérangeante, aidé du dessin de TBC,  en parfaite osmose avec le récit.
Malgré une couverture peu attirante, il n'en reste pas moins que "Appoline" est un album de très grande qualité mais à la limite du politiquement incorrect. Ca risque de faire jazzer un peu dans les chaumières car certaines personnes ne veulent pas forcément connaitre ce qui pourrait être l'envers du décor.


Une belle réussite !

 

Mo'

Images: © Casterman - Morvan / TBC / Galopin

Publié dans BD

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Yota 22/09/2009 13:52


effectivement, la couverture n'est pas là pour vendre l'album... Heureusement que le nom de l'auteur permet de se dire que cette bd est plus qu'elle ne paraît !
Enfin le traîtement du sujet semble en effet "spéciale" mais... pourquoi pas ! De nos jours, il faut choquer, pour comprendre. La prochaine fois que l'on se voit, montre moi cet album :)