Missi Dominici tome 1 de Gloris, Dellac et Bell

Publié le par Mo'

Missi Dominici

Livre premier : Infant Zodiacal

Scénario : Thierry Gloris

Dessin : Benoît Dellac (Ariès)

Couleurs : Anouk Bell

Editeur :
Vents d'Ouest

Collection : 40 ans découvertes




Avis du Missi Mo'minici :

Cette rentrée commence vraiment sur les chapeaux de roues. Après l'excellent "Ténèbres" de Christophe Bec, c'est au tour de Thierry Gloris ("Codex Angélique", "Saint Germain"...) de nous livrer une toute nouvelle série à fort potentiel.

Un élève, un maître, quatre cavaliers...

Le jeune Ronan Chantilly de Guivre et le brutal Ernst Wolfrän sont des Missi Dominici ou plus littéralement appelé, des envoyés du Seigneur. Deux êtres qui portent chacun un secret. L'un est de nature fantastique, l'autre n'est qu'un mensonge envers son compagnon de route. Leur fonction, retrouver toutes les saintes reliques disséminées un peu partout dans le monde. A quelques lieux de là, quatre cavaliers sèment la terreur et ne laissent que mort et désolation dans les villages qu'ils traversent. Leur but, retrouver l'Infant Zodiacal et ce à n'importe quel prix ! Guerre, Famine, Pestilence et Mort, tels sont les noms de ces quatre cavaliers, et ensemble ils forment les Quatre Cavaliers de l'Apocalypse. Deux quêtes apparemment différentes mais qui les mèneront sur les mêmes chemins. Coïncidence ? A vous de le découvrir...

Très vite, Thierry Gloris nous fait entrer dans le vif du sujet. Dès les pages le ton est donné, et on sent tout de
suite que la lecture de "Missi Dominici" ne va pas être de tout repos. Mené tambour battant, le scénario est une réussite. Revisitant notre histoire en y ajoutant une touche de fantastique, il réussit à nous tenir en haleine de la première à la dernière page.
Tout comme pour "
Ténèbres", c'est aussi le talent du dessinateur qui saute aux yeux. Il est difficile de croire que Benoît Dellac signe avec "Missi Dominici" son premier album tellement son trait semble assuré et précis. Un effort particulier se ressent sur les personnages. Très charismatiques et surtout expressifs, ils vous restent imprimés dans la tête, même une fois la lecture terminée. Le travail de recherche est impressionnant. Les vêtements, l'architecture des bâtiments ou encore les ambiances de rue sont flagrants de réalisme. On s'y croirait ! Epaulé à la couleur par Anouk Bell, ils forment à eux deux un duo de qualité.

"Missi Dominici" est sans nul doute une des séries indispensables de ce début de rentrée, mais elle est par dessus tout la série qui vient de révéler au monde de la bande dessinée, un auteur plus que prometteur.

 

A découvrir absolument !

 

Plus de visuel

 

 

Images: © Vents d'ouest - Gloris / Dellac / Bell

 

Mo'

Publié dans BD

Commenter cet article

yotadelatisane 03/11/2009 15:38


avec BEAUCOUP de retards, j'ai enfin pu m'attarder sur cette BD. Mais quelle BD ! on y sent le souffle épique des grands récits d'aventures ou d'héroic fantasy, une naration fluide des évènements,
et un dessin qui est (comme le dit si bien Mo') maitrisé de bout en bout. Une grande bd, celle dont on se souvient et qui reste dans les bibliothèque privé.
vivement la suite !