Highschool of the dead

Publié le par Mo'

http://img8.imageshack.us/img8/3021/hsotd01w.jpgHighschool of the dead T1
 

Scénario : Daisuke Sato

Dessin : Shouji Sato

Edition : Pika Seinen

 

Introduction :

Les morts se relèvent, ils n'ont aucune morale et ne pense qu'à manger leurs contemporains. Ils ne craignent pas les balles , juste un choc violent à la tête (on l'explose, quoi !). je ne vous parle pas d'un mauvais film de série B, voir d'un classique de Romero, mais d'un nouveau manga qui sort en France sous son titre anglicisé, « HighSchool of the Dead ».


Résumé :

Le monde est contaminé par une maladie mortelle qui transforme les humains en zombies. Au Japon, de nombreux étudiants du lycée Fujimi, ainsi que l'infirmière scolaire, se sont réunis afin de tout faire pour survivre à cette apocalypse. L'histoire suit Takashi Komuro, l'un des étudiants a avoir survécu à la première attaque.


Développement :


Premier manga traitant exclusivement du phénomène « Zombie », HSOTD (HighSchool Of The Dead) crée en 2007, est constitué de 5 volumes actuellement ( la série est en pause pour une durée indéterminée au Japon). Cette petite série ne sort pas du lot puisque premier du genre (tout du moins en France), mais permet par le biais de la Bande Dessinée, de nous replonger -avec délectation- dans les plus folles aventures morbides d'un film de série B voir Z rempli de Zombies qui passent leur temps à attaquer et manger de l'humain, de la bombasse siliconée, de la jeune fille en fleur, apeurée, d'une armées mentant à la population et de ce fait, des médias contrôlés. D'amis se sacrifiant l'un pour l'autre... bref, tous les codes du genres sont respectés ! Mais est-ce que le fait de retrouver « le meilleur de » fait de ce manga, une œuvre à lire absolument ?

Plusieurs points permettent d'éclairer cette question et d'y apporter un semblant de réponse (en l'occurrence, la mienne ^^). Le fait est que cette bd ne s'adresse pas à une jeune public, voir ados, mais à un public adulte malgré des personnages lycéens. D'ailleurs ne nous y trompons pas, si ce manga est relié à l'éditeur FUJIMI SHOBO (en partenariat avec Kadokawa Comix Dragon) ce n'est pas pour rien, puisque spécialisé dans l'érotisme ou le manga d'horreur et aux personnages généralement féminins et peu vêtus. Du sang et de la chair à vif à profusion, des personnages caricaturaux à l'extrême, un chara-design qui paraît beau mais reste très quelconque très rapidement après quelques pages, voir moche... On est loin de Battle Royale (le manga paru chez Soleil il y a quelques années) mais reste son voisin dans le chara design, à la fois réussi et moche suivant les personnages... Il est à se demander si finalement ce genre de BD n'a pas un style collé aux... pages et que l'on ne peut en sortir...

Passons les griefs et entamons le côté positif. Les codes narratifs, essentiels à ce genre sont totalement respectés : Les personnages se retrouvent confrontés à un événement qui les dépasse, à la mort de leurs amis qui disparaissent un à un, petit à petit. L'armée semble en savoir plus que n'importe qui, et bien entendu la planète entière est sous la coupe de l'évènement mortuaire.... nous avons bien entendu un jeune homme valeureux, une jeune fille « amoureuse ? » du héros, une bombasse prête à mourir pour que l'on voit ses soutifs apparaître dès que l'occasion se présentera, une experte en Kendo (au lieu d'arme à feu ^^, on est bien au Japon, lol) et bien entendu un salaud ^^, et bien d'autres personnages qui apparaitront dans les prochains volumes. La mise en scène est parfois imprécise, voir illisible suivant l'action, mais je compte mettre cela sur la jeunesse de ce tome, et je suis sûr, tout du moins je l'espère, que cela s'arrangera dans le prochain tome...


Conclusion :

Mais à part cela, prenons-nous plaisir à la lecture ? C'est bien le point le plus important d'une critique, non ? Ma réponse sera « OUI ». Car finalement, si bien entendu on apprécie le genre, ce manga nous apporte les mêmes sensations qu'un bon film de zombie, c'est à dire un peu d'effroi, un peu d'humour, de personnages sexy, des mises à morts parfois très morbides, où la folie humaine ressort tel quelle ne se serait jamais montrée si un spectacle pareil n'avait pas eu lieu... (à la Battle Royale encore une fois). Donc même si cette BD est ultra caricaturale, elle le fait dans le respect du genre et c'est bien en cela que c'est aussi une réussite. Réjouissons-nous que HighSchool Of The Dead sorte chez nous ! Nous avons peu de manga de ce type pour ne pas vouloir le mettre à l'honneur, ce qui est désormais fait sur Mo're BD !


Note de ce premier tome : 15/20


Yotadelatisane

Publié dans Manga

Commenter cet article

jipé 17/07/2009 14:54

J'ai suivi tes conseils et j'ai acheté le tome 1 de Highshool of the dead. Et globalement j'ai été...déçu. Je ne comprend pas l'interdiction aux moins de 13 ans (n'est-ce pas un coup publicitaire ? Quelle instance accorde ces distinctions qui ont pour seul mérite d'attirer le public). Je ne trouve pas le tome 1 tellement violent (n'importe quelle console de jeu ou lecteur DVD de collégien diffusent bien pire). Le principale reproche est le côté illisible de certains passages. Est-ce mon grand âge, mon manque de lecture de manga nouvelle génération ou un réel problème (comme tu l'évoques) de mise en scène?Enfin pour faire court, je conseille plutôt Spirale à ceux qui veulent avoir peur en lisant un manga. En tout cas bravo à mo're BD pour chaque article qui échappe à la langue de bois commerciale. Vive le MANGA.

Fauve 14/07/2009 12:59

J'avoeu que vu ta critique, j'irai a reculons devant ce genre de manga ! Je vais voir si il y a quelques planches sur le net pour me donner une idée aussi de la qualité du dessin !
En tout cas le titre m'a fait sourire lol, me fait pensait a ces fameux films qui font un succés aux USA !
 
En tout cas il est vrai que cela fait plaisir d'avoir des critiques de manga sur Mo're bd !