Interview de LuK

Publié le par Mo'

Aujourd'hui je relance les interviews de dessinateurs qui ont du talent. C'est au tour de LuK de s'y coller. On notera son aisance à répondre aux questions. On dirait qu'il a fait ca toute sa vie. En tout cas il n'aura aucun mal à répondre aux autres qui lui seront proposées, car comme vous allez le voir, LuK est un auteur vraiment complet et à mon avis, il fera bientôt parler de lui !!!!


Saut du lit de LuK



Salut LuK ! Tu nous fais une petite présentation de toi ?

Renaud FARACE alias LuK (prononcez Lucas, comme dans harmoniK), né le 12
octobre 1977, à Zagreb (capitale de la Croatie pour les nuls en géo)... J’ai
donc 28 ans (pour les nuls en maths), je suis marié, grand, brun, mince,
j’ai un sourire à faire tomber par terre les noix de coco, le permis B, un
appart à Paname, je vote à gauche, voire très à gauche !


Depuis quand tu as cette passion pour le dessin ?Loan de LuK

Comme tous les dessinateurs, ou artistes, je suis tombé dedans quand j’étais
tout petit, par mégarde alors que mes parents regardaient ailleurs... enfin
pas vraiment, vu que mon père collectionnait les bédés (chose rare à
l’époque), et que j’ai tout appris dans ces magnifiques bouquins, absolument
tout ! (par exemple je sais que les Schtroumpfs sont bleus !)


Tu peux nous parler de ton parcours professionnel ?

C’est un peu compliqué... après le bac (quand la vraie vie commence) j’ai
entamé des études de psycho, parce qu’on me laissait pas trop le choix. Et
puis j’y ai pris goût, et j’ai décroché mon DESS de Psychologie Clinique et
Psychopathologie (Bac+5 s’il-vous-plaît). Mais ce qu’il faut savoir, c’est
que pendant ces 5 années d’études acharnées, j’ai pas arrêté de dessiner, et
je voulais tellement faire pro, qu’avec Julo (le pote de toujours), Elias et
Fab (2 autres potes de toujours) on a créé l’Association en OZ en 1996 pour
éditer nos fanzines. L’aventure quoi, et l’apprentissage, avec Bikoz (éteint
au bout de 9 numéros), Inzeunoz (R.I.P au bout de 4 numéros), Motosexe
(toujours en activité au bout de 666 numéros) et surtout OZ, fanzine qui
continue à ce jour, et fête son 13ème numéro, celui qui porte malheur. Plus
d’autres participations à divers fanzines, je me suis vraiment lancé il y a
2 ans comme illustrateur et auteur de bédés (ouaiiiis).
A mon actif : des plaquettes publicitaires, une affiche pour l’Olympia, un
bouquin sur Jules Verne, et surtout l’année dernière la sélection parmi les
20 meilleurs du concours Jeunes Talents du festival d’Angoulême... ça, ça a
fait du bien, car je savais pas vraiment où j’allais à l’époque, et le jury
m’a confirmé que je ne me trompais pas (trop...).
Depuis, la relation avec les éditeurs n’a fait que s’améliorer, et j’ai bon
espoir de publier prochainement.


ai quoc de LuKTes influences ?

Bon allez, je vous vends la mèche : je suis la réincarnation d’André
Franquin (même s’il est mort après ma naissance, je m’en fous, c’est bien
moi !), et je suis né pour reprendre Spirou ! C’est mon rêve, mon
objectif...
Donc Franquin, c’est le maître, mais il y a Frank Le Gall, Frédéric Peeters,
Bonhomme, Tardi, Charles Burns, Lewis Trondheim, Manu Larcenet, Blutch,
Craig Thompson, Mathieu Laufray, Moebius et tant d’autres, tant d’autres... Pour la littérature, trop d’auteurs là aussi : Proust, Cohen, K. Dick,
Spinrad, Benaquista, Lodge, Selby Junior, Eston Ellis, Yourcenar, et tant,
tant d’autres...
Le ciné aussi : Kubrick, Desplechin, Spielberg, Zemeckis, Dante, Jackson,
Assayas, Kitano, Ghibli, Oshii, Hark, HHH, Kar Wai, Ferrerri, de Palma,
Audiard, Aronofski, del Toro, Tarantino... et tant, tant, tant d’autres... La musique bien sûr, mais là je fais l’impasse, il y en a troooooooop !


Tes dernières lectures ?Planche de "La Querelle des arbres" de LuK

Je me gave du Marquis d’Anaon, de Green Manor, de La Ligue des gentlemen
extraordinaires, de Quartier lointain, de Lupus. Et je viens de découvrir
Prophet de Lauffray... la claque !



Maintenant, il va falloir nous parler de ton projet :D

Pour le concours Jeunes Talents 2005, j’avais écrit un mini-récit de 3 pages
qui part d’une histoire vraie, survenue à Saïgon en 1924, anecdote surnommée
la Querelle des arbres : les colons français en avaient tellement marre que
toutes sortes d’arbres fassent de l’ombre à leurs somptueuses villas qu’ils
ordonnèrent de tailler en masse tous les  pins, longaniers et tamariniers.
Ainsi il n’y eut plus un seul arbre dans Saïgon des années durant. De ce postulat de départ, j’ai développé le projet sur 2 tomes, qui met en
scène les relations (souvent contradictoires) entre colons et colonisés,
avec moments poétiques, histoires d’amour... et meurtres à la clé (parce que
je suis un peu sadique !)
C’est donc une BD historique, pas vraiment d’aventures, qui pourrait se
rapprocher des épisodes les plus calmes de Théodore Poussin... Quelque chose
que j'ambitionne de dépaysant, tout en parlant d'une frange importante de
notre histoire.



Mekong de LuK

Merci LuK et bonne chance pour la suite !


Pour voir d'autres illustrations de LuK, rendez vous sur son blog
Le blog de Lu-k ! Beaucoup de talent

Publié dans Projets BD

Commenter cet article

fauve 09/07/2006 16:31

Bah des que j'ai du temps promis je lis ^^'

Mo' 11/07/2006 22:46

Tu as intéret Fauve :D

Tos 05/07/2006 09:59

Vivement que je devienne une star pour avoir le droit de squatter le carré VIP et avoir l'honeur de cotoyer le grand Lu-K (quoi comment ça j'étais assis à côté de lui pendant + d'un an ?  ^__^)

Mo' 07/07/2006 12:52

LoL Tony ! Mais toi aussi tu vas suivre le meme chemin ! On en est ts convaicu :DMo'

Iss'n'kor 04/07/2006 21:29

La grande classe !

Mo' 07/07/2006 12:51

éhéh !

Baywin 04/07/2006 20:30

Si on pouvait lire ce genre d'interview à chaque fois, j'inventerai un magazine spécialisé dans le genre !
Merci LuK et bonne continuation ! Tu mérites depuis longtemps l'édition, alors je croise les doigts ;)

Mo' 07/07/2006 12:50

:D

LU-K 04/07/2006 13:22

6 mères les amis

Mo' 07/07/2006 12:50

:D